CCUNESCO au Canada

Partager :
Facebook Twitter Google Plus Email

Mettre en oeuvre les priorités de l'UNESCO au pays

En 2016-2017, la CCUNESCO a continué de conseiller le gouvernement fédéral et de soutenir nos membres qui oeuvrent pour assurer un avenir pacifique, équitable et durable, sans laissés-pour-compte. Les activités de nos membres sont guidées par le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et d’autres priorités de l’UNESCO; notre « réseau de réseaux » table aussi sur la collaboration et le partage de connaissances entre décideurs, chercheurs scientifiques, dirigeants communautaires et peuples autochtones des quatre coins du pays. L’an dernier, la CCUNESCO s’est associée à 60 organisations et initiatives canadiennes dans le but de faire progresser des objectifs tels que l’éducation en vue du développement durable et l’éducation à la citoyenneté mondiale, la préservation du patrimoine culturel et naturel matériel et immatériel, les villes inclusives et la liberté d’expression.

Ces partenariats très utiles contribuent à promouvoir les valeurs de l’UNESCO, à mobiliser le grand public et à alimenter la discussion entre experts dans un large éventail de domaines. C’est grâce à nos membres et partenaires que notre campagne dans les médias sociaux intitulée « It Starts with Me » (Ça commence par moi) à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale de 2017 a obtenu tant de succès. C’est aussi grâce à nos membres et partenaires que des filles et des jeunes femmes envisageant de faire carrière dans les sciences ont reçu un soutien additionnel et des occasions de mentorat de la part de chercheures scientifiques remarquables, que notre Groupe consultatif jeunesse est plus dynamique et enthousiaste que jamais, et que nous avons réussi à revitaliser nos Commissions sectorielles pour renouveler leur engagement et mieux harmoniser leur travail avec les domaines de priorité de la CCUNESCO. Vous trouverez ci-après plus de précisions sur certaines réalisations de la CCUNESCO en 2016-2017 ici même, au pays.



Appuyer les organisations et les initiatives canadiennes

En 2016-2017, la CCUNESCO a accordé son parrainage et son soutien à plus de 60 organisations et initiatives au Canada. Inscrire notre nom sur des projets qui favorisent l’éducation, le développement durable, la liberté de la presse, l’équité entre les genres et la réconciliation — pour n’en nommer que quelques-uns — donne des résultats concrets. En effet, notre image de marque puissante et significative contribue à multiplier les effets du travail de grande valeur qu’accomplissent les Canadiens au service des priorités de l’UNESCO. L’un de ces partenariats est le projet Le Wapikoni d’un océan à l’autre : la Réconciliation par les arts médiatiques, qui propose une tournée pancanadienne d’ateliers de création audiovisuelle permettant de mobiliser les jeunes Autochtones et de leur donner une voix par la diffusion de films. Le projet a inauguré la tournée intitulée « Wapikoni, le cinéma qui roule », une initiative qui, dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada, présentera 14 courts-métrages réalisés par des cinéastes autochtones ayant pris part aux ateliers. La CCUNESCO a offert un soutien moral, facilité les réunions entre le Wapikoni Mobile et l’UNESCO afin de propulser le profil international du projet, et mobilisé nos réseaux à l’échelle du pays pour qu’ils participent à cette initiative importante.

La CCUNESCO a aussi participé, l’année dernière, à plusieurs campagnes pancanadiennes dans les médias sociaux, réussissant à joindre des milliers de décideurs, d’enseignants, de chercheurs, de jeunes et de dirigeants communautaires ainsi que d’autres personnes engagées à influencer le cours des choses. Ces campagnes mobilisent les Canadiens pour qu’ils trouvent des solutions aux problèmes qui nous touchent aussi bien localement que partout ailleurs dans le monde, stimulent nos membres et contribuent même à faire changer certains d’opinion. La campagne « It Starts with Me » (Ça commence par moi) est particulièrement digne de mention! Nous l’avons animée durant la semaine précédant la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale le 21 mars 2017. Cette campagne bilingue a rejoint plus de deux millions de personnes sur Twitter seulement et, le jour en question, #ItStartsWithMe s’est classé, avant 16 h HE, au cinquième rang des mots-clics les plus populaires du Canada. Ministres, députés, municipalités et maires, ainsi que des centaines d’organismes (par exemple bibliothèques, écoles, services de police, organes de presse) ont été incités à se joindre à ce renouvellement de l’engagement à lutter contre la discrimination.



Partenariats stratégiques pour exercer plus d'impact

Nous sommes fiers de participer au Prix L’Oréal-UNESCO pour les femmes et la science, qui a remis des prix à cinq nouvelles lauréates canadiennes en novembre 2016. Nous avons poussé ce partenariat encore plus loin en 2016-2017 en invitant les lauréates à servir de modèles aux élèves faisant partie du Réseau des écoles associées de l’UNESCO. Nous avons également collaboré avec Exploring by the Seat of Your Pants le 10 février pour célébrer la Journée internationale des femmes et des filles de science. Nous avons invité les filles à entrer en conversation avec des chercheures scientifiques et des exploratrices remarquables dans le cadre d’un Google Hangout d’une journée, qui comportait notamment une présentation par une des lauréates du Prix L’Oréal-UNESCO. Nous avons fait la promotion de la Journée par le truchement de notre Réseau des écoles associées de l’UNESCO ainsi que sur les médias sociaux avec le concours du Musée des sciences et de la technologie du Canada et de Condition féminine Canada. Ces partenariats stratégiques encouragent les filles et les jeunes femmes à envisager une carrière scientifique et fournissent un certain appui à celles qui travaillent déjà en ce sens.

L’un des piliers de la CCUNESCO est notre Groupe consultatif jeunesse, un regroupement de jeunes Canadiens engagés dans des domaines prioritaires de l’UNESCO comme le développement durable, l’égalité des genres, le patrimoine culturel et les droits des peuples autochtones. Les membres du Groupe consultatif jeunesse conseillent la CCUNESCO sur des enjeux importants dans leurs communautés, contribuent à l’élaboration d’initiatives qui influencent le cours des choses à l’échelle locale, et expriment leurs opinions à l’occasion d’événements associés à l’UNESCO. Étant donné que plusieurs membres de longue date avaient achevé leur mandat, nous avons lancé un appel de candidatures pour recruter de nouveaux membres en 2016-2017. Au total, 41 jeunes chefs de file enthousiastes des quatre coins du Canada ont été invités à joindre les rangs du Comité consultatif jeunesse l’an dernier. Ils ont tous été sélectionnés en raison de leur expertise dans les domaines prioritaires de l’UNESCO ainsi que pour leur lien actif avec leur propre communauté. À l’avenir, le Groupe consultatif jeunesse travaillera en fonction d’une nouvelle Stratégie d’engagement des jeunes (2016-2121) fondée sur la mobilisation, la consultation et la participation de la jeunesse.



Axer les priorités sur les préoccupations les plus pressantes des Canadiens

La CCUNESCO a lancé une nouvelle initiative intitulée IdéesLab en 2016-2017. IdéesLab travaille à l’élaboration d’une série de documents de discussion sur des sujets actuels d’intérêt pour les Canadiens, comme le rôle des arts et de l’apprentissage dans le développement durable, l’incidence des fausses nouvelles, l’importance de la liberté d’expression, la montée de la radicalisation d’extrême-droite au Canada, le rôle des arts et de la culture dans l’établissement des réfugiés et des nouveaux arrivants, et la valeur des réserves de biosphère de l’UNESCO administrées par les Autochtones.

Ces documents de discussion, rédigés par des experts comptant parmi nos membres et nos réseaux, visent à provoquer la réflexion et la discussion à l’intérieur de nos réseaux, dans la société civile et dans nos Commissions sectorielles (voir notre page Gouvernance pour plus de précisions). Nos Commissions sectorielles assumeront la double tâche de réfléchir sur ces documents au cours de leurs réunions et de suggérer d’autres sujets d’exploration. Les documents d’IdeaLab constituent un excellent moyen d’exploiter le capital intellectuel impressionnant de nos Commissions sectorielles sur un éventail croissant de questions importantes pour les Canadiens. Ces documents peuvent être consultés sur notre site Web.